le_carnet_de_l_editeur

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
le_carnet_de_l_editeur [2016/04/09 21:24]
annick [Avril 2016]
le_carnet_de_l_editeur [2019/03/06 19:41] (Version actuelle)
annick [le carnet de l'éditeur]
Ligne 5: Ligne 5:
  
 {{:​tirage2_319w.jpg|}} {{:​tirage2_319w.jpg|}}
 +
 +<note wiki> Ce carnet est construit à partir des éléments initialement publiés sur la page facebook d'​[[https://​www.facebook.com/​ansedoniaeditions/​|Ansedonia]] (nul besoin de s'​inscrire pour lire la page publique). </​note>​
  
  
Ligne 869: Ligne 871:
 Inauguration ce soir.</​note>​ Inauguration ce soir.</​note>​
  
-<note wiki>​Passage du cinéma, 4992 est de la fête !</​note>​+<note wiki>​Passage du cinéma, 4992 est de la fête ! ​En bonne compagnie :​\\  
 +Alexander Kluge, «Chronique des sentiments»,​ chez [[http://​www.pol-editeur.com/​index.php?​spec=livre&​ISBN=978-2-8180-1996-2|POL]]\\  
 +Hanns Zischler, «Kafka va au cinéma», «Berlin n'est plus Berlin», [[http://​www.cahiersducinema.com/​Kafka-va-au-cinema.html|Cahiers du cinéma]], [[http://​www.editionsmacula.com/​livre/​109.html|Macula]]\\  ​</​note>​
  
 {{:​editeur_20160407_450w.jpg?​direct|}} {{:​editeur_20160407_450w.jpg?​direct|}}
  
-{{:​editeur_20160407d450w.jpg?​direct|}} 
  
-=== 9 avril 2016 ===+==== Juin 2016 ==== 
 + 
 +=== 8 juin 2016 === 
 + 
 +<note wiki>SE FRAYER UNE PLACE (suite)\\ 
 +Vos traces d'​empreintes sont-elles sur cet exemplaire «démo» à la librairie Flammarion du centre Pompidou ? Si non, c'est trop tard ! Après deux ans et demi de bons et loyaux services il va jouir de la vie, ailleurs. Son remplaçant piaffe d'​occuper la place !\\ 
 +Vous pouvez lire « [[http://​ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​fichiers/​sefrayeruneplaceversionweb.pdf|Se frayer une place (Passage du cinéma, 4992)]] », un texte (illustré),​ sorte de commentaire à la présentation du livre en février dernier au séminaire sur l'​[[http://​www.labex-arts-h2h.fr/​IMG/​pdf/​programme_2016_seminaire_edition_de_cinema_en_france.pdf|édition de cinéma en France]] (Hervé Joubert-Laurencin,​ université Paris-Ouest Nanterre).\\ 
 +</​note>​ 
 +{{:​editeur_20160608fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 9 juin 2016 === 
 + 
 +<note wiki>SE FRAYER UNE PLACE (suite)\\ 
 +Un nouvel exemplaire « démo » à la librairie Flammarion, à manipuler avec délicatesse !\\ 
 +</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160609afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>La première mise sur table dans la même librairie à l'​occasion de l'expo Chris Marker</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160609bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​L'​historique premier exemplaire « démo » sur mes étagères, en attente ​ d'une place plus confortable (mais JLG veille… et aussi JMS !)</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160609cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 10 juin 2016 === 
 + 
 +<note wiki>IL Y A DE QUOI À ÊTRE MAL LUNÉ !!!\\ 
 +La société [[http://​www.sfl.com/​bibliotheques|Alize-Sfl]] (« au service des médiathèques de lecture publique depuis 1951 […] dispose d'une organisation unique en France ») … semble bloquer les commandes de livres dont l'​éditeur est son propre diffuseur-distributeur. C'est le cas d'​ANSEDONIA qui a édité //Passage du cinéma, 4992//.\\ 
 +Il en est ainsi de la [[https://​www.paris.fr/​equipements/​bibliotheque-du-cinema-francois-truffaut-3371|bibliothèque publique du cinéma François Truffaut]] (Paris 1er) qui a commandé le livre en août 2015 (visitée ce matin même). Ne l'a jamais reçu. Et subit passivement cette CENSURE COMMERCIALE.\\ 
 +La bureaucratie a encore de beaux jours devant elle ! 
 +</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160610fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 15 juin 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​L'​HEURE DE LA LIBÉRATION A SONNÉ (Heiny Sour, 1974), le film ressort à Paris.\\ 
 +Photo-extrait du fragment 2837 du livre. Matière : //tournage (conditions de)//, p.927.\\ 
 +Une critique du film à sa sortie par [[https://​www.monde-diplomatique.fr/​1974/​10/​RAMONET/​32687|Ignacio Ramonet]] (Le Monde diplomatique)</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160615afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Juillet 2016 ==== 
 + 
 +=== 5 juillet 2016 === 
 + 
 +<note wiki>À découvrir (si ce n'est déjà fait) et interroger…\\ 
 +[[http://​www.seuil.com/​ouvrage/​pour-un-humanisme-numerique-milad-doueihi/​9782021000894|POUR UN HUMANISME NUMÉRIQUE]],​ par Milad Douehi</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160705fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 11 juillet 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​Dans cette [[http://​www.bibliotecarezzo.it/​biblioteca/​edificio.php|bibliothèque]] où j'ai terminé en août 2009 //Passage du cinéma, 4992//, je reprends la [[http://​ouvrirlecinema.org/​wiki2/​doku.php?​id=version_chiffree|VERSION CHIFFRÉE]]…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160711fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Septembre 2016 ==== 
 + 
 +=== 30 septembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​Quand Opicino en voit de toutes les couleurs… c'​était,​ ce soir, à la présentation de //​Dialectique du monstre//, ouvrage de Sylvain Piron consacré à Opicino de Canistris, édité par Zones sensibles. Ouvrir le cinéma a croisé déjà Sylvain Piron grâce à son article sur //​[[https://​halshs.archives-ouvertes.fr/​file/​index/​docid/​524525/​filename/​Albert_le_Grand_et_le_concept_de_valeur.pdf|Albert Le Grand et le concept ​ de valeur]]//, dans le cadre du travail autour du [[http://​ouvrirlecinema.org/​pages/​reperes/​JOsem.html|séminaire]] de Jean Oury à Sainte-Anne.</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20160930afb419p.jpg?​direct|}}\\ 
 +{{:​editeur_20160930bfb419p.jpg?​direct|}}\\ 
 +{{:​editeur_20160930cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Octobre 2016 ==== 
 + 
 +=== 19 octobre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​Hier,​\\ couvrir de papier cristal un ex pour le réassort à la librairie //Comme un roman// (PAris 3). Le livre s'​ouvre p. 489 : INCONNU.\\ Tout l'art de JLG qui n'​écrase pas la COMPLEXITÉ d'une situation dans le PASSAGE par les mots…\\ 
 +//Passage du cinéma, 4992//</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161019afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161019bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Décembre 2016 ==== 
 + 
 +=== 1er décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​« Un dictionnaire qui ne donnerait pas le sens mais les besognes des mots » (Georges Bataille, revue Documents). Une stimulante utopie que l'on retrouve dans le « [[http://​ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​fichiers/​Passage4992_1-16.pdf|mode d'​emploi]] » de //Passage du cinéma, 4992//.\\ « Les Besognes du film », oui, cela fut un titre envisagé … mais ceci est une autre histoire. On y reviendra un jour ou l'​autre.\\ En attendant, voici que les éditions [[http://​editions-prairial.fr/​dictionnaire-critique.html|Prairial]] publient ce //​Dictionnaire critique// composé des textes issus de la revue Documents (1929-1930).</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161201fb350p_.png?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161201afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161201bfb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161201cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 6 décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>Et le quatrième hiver arriva… Le livre était toujours là… \\ Ce soir, la vitrine du [[https://​www.facebook.com/​pages/​Le-Livre-%C3%89carlate/​146529588722720|LIVRE ÉCARLATE]] (Paris 14). Et les autres librairies, [[http://​ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​distribution.html|Urbi et Orbi]]…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161206afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161206bfb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161206cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 8 décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>un ÉCRIN DYNAMIQUE en noire et blanc pour //Passage du cinéma, 4992// : c'est la librairie [[http://​www.libralire.fr/​|LIBRALIRE]],​ Paris 11e…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161208fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 10 décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>Le TRAVAIL du libraire : composer construire du SENS avec du RYTHME (MONTAGE)\\ Aujourd'​hui chez [[http://​www.arbrealettres.com/​|L'​Arbre à lettres]] (Paris 12e) et [[https://​www.facebook.com/​LibrairieTexture/​|Texture]] (Paris 19e).</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161210afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161210bfb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161210cfb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161210dfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 11 décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​Invités à la TABLE des LIBRAIRES. Aujourd'​hui,​ au cœur de Paris, dans le 3e arrondissement :​ Les librairies [[https://​www.comme-un-roman.com/​|COMME UN ROMAN]] et [[https://​www.facebook.com/​librairielacacia/​|L'​ACACIA]].</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161211afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161211bfb419p.jpg?​direct|}}\\  
 + 
 + 
 +=== 15 décembre 2016 === 
 + 
 +<note wiki>​Parmi les invités de la table d'​hôtes CINÉMA chez [[https://​boutique.centrepompidou.fr/​fr/​librairie/​c1/​1/​|FLAMMARION]] centre Pompidou…\\ Où en est le stock chez l'​éditeur ? Ce matin, il en reste 185… À quand un 3e tirage ? Il faudra bien un jour raconter l'​histoire de //Passage du cinéma, 4992//​…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20161215afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20161215bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +===== 2017 ===== 
 + 
 +==== Février 2017 ==== 
 + 
 +=== 23 février 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​Parution chez Zones sensibles de //​[[http://​www.zones-sensibles.org/​eduardo-kohn-comment-pensent-les-forets/​|Comment pensent les forêts]]// (Eduardo Kohn)</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170223319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 24 février 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​(Quand les forêts se vengent) //Passage du cinéma, 4992//​_entrée:​ « immersion »</​note>​ 
 +{{:​editeur_20170224fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Mars 2017 ==== 
 + 
 +=== 16 mars 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​L'​ART DE PUBLIER DES ESSAIS\\ 
 +Un entretien très stimulant avec Alexandre Laumonier (éditeur_graphiste | [[http://​www.zones-sensibles.org/​manifesto/​|Zones sensibles]]_[[http://​www.theatre-operations.com/​|The Theater of Operations]]).\\ Ça finit comme ça : //​J'​essaie en somme de rester fidèle à la devise de la maison, « Pactum serva », que l'on peut traduire par « garde la foi » ou « maintenons le serment » — c'​est-à-dire,​ ici, le serment passé entre moi et moi au début de Zones sensibles, reposant sur l'​idée de rester autant que possible fidèle à ses engagement éditoriaux et graphiques. »//​ 
 + 
 +Ici, une photo d'une publication de ZS, //​[[http://​www.zones-sensibles.org/​livres/​edwin-a-abbott-flatland-fantaisie-en-plusieurs-dimensions/​|Flatland]]//,​ livre mythique de E.A. Abbott </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170309afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​DOROTHY ARZNER, dans //Passage du cinéma, 4992//. Bientôt à la [[http://​www.cinematheque.fr/​cycle/​dorothy-arzner-378.html|Cinémathèque française]].</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170316bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Mai 2017 ==== 
 + 
 +=== 12 mai 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​(Toujours là) : aujourd'​hui en vitrine à la librairie [[https://​www.facebook.com/​librairielacacia/​|L'​Acacia]] dans le 3e à Paris.\\ 
 +(Enfin là) : hier, à la bibliothèque cinéma François Truffaut dans le 1er, tout près du //​[[http://​www.yellownow.be/​livre_detail.php?​ItemID=39|Blanc des origines]]//​ d'​Alain Philippon, avec une préface d'​Alain Bergala.</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170512afb419p.jpg?​direct|}}\\ {{:​editeur_20170512bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 13 mai 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​TIMES ARE CHANGING…\\ 
 +Librairie Flammarion du centre Pompidou : la table « cinéma » a disparu. Le 7e art se retrouve au fond du mur de droite…\\ Merci à Alexis puis à Florence pour leur soutien pendant trois ans et demi. La suite ? Que sera sera…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170513fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Juin 2017 ==== 
 + 
 +=== 11 juin 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​PEDRO HERMELIN VELEZ_1\\ En 2013, Pedro avait offert sa grâce et ses mains pour tenir un exemplaire de //Passage du cinéma, 4992//, photographié par [[http://​www.fluidr.com/​photos/​paulav/​sets/​72157637026631263|Paula Velez]].\\ 
 +On va le suivre…</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170611fb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 12 juin 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​PEDRO HERMELIN VELEZ_2\\ Pedro, ces jours-ci, au Conservatoire municipal Frédéric Chopin de Paris (15e) interprète une chanson de Cole Porter, //​Let'​s do it//, lors de la présentation des travaux de l'​année ​ …</​note>​  
 +{{:​pedrohermelinvelez2017a.mp4|}} 
 + 
 +=== 13 juin 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​Nouvelle librairie dépositaire à Paris 20e : [[https://​www.lemerlemoqueur.fr/​|LE MERLE MOQUEUR]], 51 rue de Bagnolet</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170613fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +==== Juillet 2017 ==== 
 + 
 +=== 14 juillet 2017 === 
 + 
 +<note wiki>//​Passage du cinéma, 4992// parmi les invités des RENCONTRES INTERNATIONALES DE LURE (à Lurs, en Haut-Provence). Une [[https://​delure.org/​les-rencontres/​rencontres-precedentes/​rencontres-2017|manifestation]] annuelle ([[https://​www.grapheine.com/​divers/​secrets-rencontres-de-lure|crée en 1952]]), un peu mythique, où se retrouvent graphistes, typographes,​ gens du livre, chercheurs, artistes pour //parler métier//. C'est un grand honneur pour le livre d'y être accueilli.</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170714fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 26 juillet 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [1]\\ « … Mais le mardi où on le fait, il y a une chance. Quand on part le matin ou le soir ou à midi, on sait qu'à un moment la chance va passer… »\\ 
 +(dans son contexte : p. 961 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170726fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 27 juillet 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [2]\\ « … Il est un être tout petit au-dessous de quelque chose qui le domine et qui, d'un coup, le frappera effroyablement au moment précis où il se trouve librement dans le monde, sans s'​attendre à quoi que ce soit. Ce qui importe pour moi, c'est cette attente … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 606 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170727fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 29 juillet 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [3]\\ « … L'​important était de savoir si cette femme pouvait encore pleurer … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 605 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170729fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 30 juillet 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [4]\\ « Je n'ai jamais fait d'​essais de maquillage, de grimaces et d'​attitudes devant ma glace. Je n'ai jamais rêvé d'​être Greta Garbo, Marlène Dietrich ou Annabella… Et la première fois que je me suis trouvée face à face avec une caméra, j'ai joué le jeu sans émotion. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 21 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170730fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Août 2017 ==== 
 + 
 +=== 1er août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [5]\\ « La façon qu'a la fiction de prendre un coude tout d'un coup … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 404 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170801fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 2 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [6]\\ « … Elle était venue me voir, elle voulait travailler avec moi … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 44 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170802fb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 3 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [7]\\ « … Déboulant jusqu'​au bord du toit, étourdie, j'​étais comme ivre. Le toit était très large, d'une grande déclivité. La corde mesurait quinze mètres de long sur la toiture, cinq mètres autour du treuil, et deux mètres dans le vide. Cette dégringolade me parut interminable. Je fus projetée tout à coup dans le vide avec la vitesse acquise, suspendue certes, mais je vous assure que de voir huit étages, à l'​envers en quelque sorte, en partant du huitième étage pour rouler jusqu'​au septième, la tête en bas, les jambes pendantes, et la taille littéralement étranglée,​ tout cela me paraissait invraisemblable. Mon corps faisait un mouvement de balancier tout autour de la guinde ; le vertige s'​emparait de moi, la corde serrait de plus en plus ma ceinture, m'​empêchant de respirer … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 596 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170803fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 4 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [8]\\ « Le plan derrière la vitre, par exemple, il me l'a pris sur le vif. Mais je me suis rendu compte qu'il tournait, alors je le lui ai offert aussi. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 301 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170804afb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [9]\\ « Je me rappelle une observation que ma femme a fait lorsqu'​elle a commencé à parler italien : "comme c'est drôle, vous, les italiens, vous dites toujours que tout est beau ou laid, jamais que c'est bon ou mauvais."​ En effet, nous disons un beau plat de spaghettis, jamais un bon plat; un beau steak, jamais un bon steak. S'il en est ainsi dans le langage, de même, fatalement, dans la conception de la vie. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 118 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170804bfb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [10]\\ « Étant enfant, une des choses qui me frappait le plus, c'​étaient ces personnages,​ immobiles, au coin des rues, qui attendaient on ne sait quoi… J'ai d'​ailleurs fait un film en 16 mm, sur ce sujet, où l'on voit, comme cela, des gens figés au coin de la rue des Plantes. Et ce film, pour moi, posait la question: "​Qu'​est-ce qu'il peut y avoir dans le crâne de ces gens que je croise tous les jours ?. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 793 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170804cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 5 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [11]\\ STRAUB PARDO D'​ONORE | Locarno Festival\\ « Allora io penso che in "​Operai,​ contadini"​ la ricchezza visiva vada ben oltre (au-delà de) di quello che si sente (de ce que l'on sent). Nel film si scopre (on découvre) che l'​immaginazione è la cosa più pretenziosa che noi portiamo dietro, la più delirante, quella che alla fine vale meno, perchè la realtà ci regala (nous fait cadeau) di continuo (sans cesse) un infinito di cose sorprendenti,​ la realtà è mille volte più ricca di qualsiasi immaginazione,​ Se uno crede di essere ricco grazie alla propria immaginazione,​ in realtà è solo un cretino perchè le forme che si trovano in natura hanno messo secoli a formarsi in quel mode, e hanno una ricchezza irraggiungibile »\\ « Niente è naturale. Niente. Se tu vedi un film che ti dà l'​illusione di vedere qualcosa di naturale, vuol dire che quello che lo ha fatto è un mascalzone. niente ne cinema puo' essere naturale, qualcuno puo' dare l'​impressione di farti vedere la realtà dal buco (trou) della serratura, ma quelle è un pornografo. »\\ 
 +(24 giugno 2001, Filmstudio'​80 di Roma, dibattito) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170805afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 6 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [12]\\ « Observe la lumière et considère sa beauté. Cligne des yeux et regarde-la. Ce que tu vois n'y était pas au début, et qui y était n'est plus … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 430 | Passage du cinéma, 4992 </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170806afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [13]\\ « Il a suffi d'une petite fille filmée à une fenêtre en vidéo. J'ai tellement attendu chaque film, j'ai tellement été voir tous les films que peut-être est-ce simplement un mécanisme de mise en état de plaisir qui se déclenche ;​ peu importe. Ce qui compte, c'est la conduite qui l'a amené à faire ce xième film et moi qui, en le regardant, me trouve emporté plus que par tous les films traditionnels de la société du spectacle … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 72 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170806bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 7 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [14]\\ « Nous avons eu beaucoup de mal en Sardaigne, pour tourner cette séquence. Cela a duré quinze jours, car l'​endroit était si euphorique, si vivifiant, que personne n'​arrivait à travailler. Jeme suis baigné tout le temps. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 944 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170807afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [15]\\ « Il est ouvert à tout, c'est pour cela qu'il tourne avec une petite équipe et avec de petits moyens. Il sait se fondre dans le lieu et tirer bénéfice de tout ce qui lui arrive. Par exemple, si les gens sur la plage nous regardent, on attend et, dix minutes après, les gens se retournent, changent de côté. À ce moment-là, on tourne. Il s'​adapte. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 932 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170807bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 8 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [16]\\ « C'​est toujours cette même histoire, il y a un moment où il y a un texte, et puis l'​image,​ quelle image ?​ »\\ 
 +(dans son contexte : p. 525 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808afb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [17]\\ « … Ça ne me gêne pas d'​utiliser une phrase de Heidegger, alors que normalement on ne la mettrait pas dans un roman policier, et que ceux qui étudient Heidegger peuvent étudier à côté les romans policiers, mais ne mettent pas les deux ensemble … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 392 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [18]\\ « … On a l'​impression que les acteurs nagent, vous ne pouvez pas montrer quelqu'​un qui flotte dans le vide, comme s'il avait perdu ses jambes et son torse !… »\\ 
 +(dans son contexte : p. 596 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [19]\\ « Les gros plans, ce n'est pas la peine pour moi, ça sépare le corps de la parole. »\\ 
 +(dans son contexte : p. 439 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808dfb419pnet.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [20]\\ « Lorsque les lampes vieillissent,​ elle changent de couleur … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 525 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808efb41cp.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​CARO DIARIO 2017 [fine]\\ « Qui finisce questo caro diario italiano … Dans ce petit jeu de mettre en relation une image et des mots pour produire du sens a germé la version [roman-photo] du projet //Passage du cinéma, 4992//. À suivre… Entre-temps,​ il y aura les [[https://​delure.org/​les-rencontres/​rencontres-precedentes/​rencontres-2017|Rencontres de Lure]] … »\\ 
 +(dans son contexte : p. 439 | Passage du cinéma, 4992) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170808ffb419pcontr.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 13 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​LURE 2017 (20-26 aoüt 2017)\\ Les notes préparatoires à la présentation //Passage du cinéma, 4992// sont à lire [[https://​www.ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​fichiers/​Lure_notespreparatoires.pdf|ici]] :​ </​note>​ 
 + 
 + 
 +=== 29 août 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​LURE 2017\\ En clôture des [[https://​delure.org/​les-rencontres/​rencontres-precedentes/​rencontres-2017|rencontres]] internationales de Lure 2017, un monsieur ([[https://​www.centrepompidou.fr/​cpv/​resource/​c7G48bb/​r6kyge|Matthew Carter]]) que nous côtoyons quotidiennement via ses créations (notamment la typo « Verdana »)</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170827fb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Septembre 2017 ==== 
 + 
 +=== 28 septembre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>Le nouveau tirage est arrivé ! Le troisième !\\ PASSAGE DU CINÉMA, 4992\\ // Non mollare !//​ comme on dit en italien … Le livre a, encore et toujours, besoin du « bouche à oreille » de ses aficionados pour continuer à vivre sa vie !\\ (Il reste 50 ex du 2e tirage — pas de rupture de stock !) </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20170928fb319p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Octobre 2017 ==== 
 + 
 +=== 5 octobre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​[[http://​www.gallimard.fr/​Contributeurs/​Anne-Wiazemsky|ANNE WIAZEMSKY]]\\ Je l'​avais filmée en 1998, au cinéma MK2 Beaubourg. En compagnie d'​Alain Bergala et d'​Antoine de Baecque, elle avait dialogué avec le public à l'​issue d'une projection de [[http://​ouvrirlecinema.org/​images/​video/​chinoise_98.mp4|La Chinoise]].</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171005fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 +=== 12 octobre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​VERTIGE du MONTAGE\\ 
 +Ce soir, un cadrage rapproché de la vitrine de la [[https://​www.facebook.com/​pages/​Librairie-Mich%C3%A8le-Ignazi/​128143737277654|LIBRAIRIE MICHÈLE IGNAZI]], dans le quartier du Marais.\\ 
 +Je lui dis que ses vitrines sont parmi les plus suggestives à Paris. Elle me dit qu'​elle ne se contente pas d'​aligner les livres ni même de les assembler par thèmes, plutôt qu'​elle opère des rapprochements que le flâneur ignore mais elle est persuadée qu'il pourra être touché sans en connaître la raison. Ainsi, elle peut, dans son "​montage",​ rapprocher deux livres aux antipodes mais dont les auteurs ont été amants… 
 +Je lui dis que pour PASSAGE DU CINÉMA, 4992, j'ai souvent procédé de la même manière…\\ 
 +[[http://​ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​fichiers/​Passage4992_1-16.pdf|À LIRE]], l'​introduction du livre intitulée "Mode d'​emploi"​.\\ 
 +[[http://​ouvrirlecinema.org/​ansedonia/​distribution.html|À CONSULTER]],​ la liste des librairies dépositaires. </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171012fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Novembre 2017 ==== 
 + 
 +=== 2 novembre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​RENCONTRE\\ Cet après-midi,​ par les hasards de l'​amitié,​ je me retrouve au beau milieu d'un atelier de l'expo [[https://​www.centrepompidou.fr/​cpv/​resource/​cyEXyLg/​rxnXqn8|Cosmopolis]] au Centre Pompidou. Une femme me demande d'​ouvrir //Passage du cinéma, 4992// à l'​entrée « intimité ». La femme est stupéfaite de ce qui se dégage de la rencontre entre le mot et ce premier fragment. J'​avoue que moi aussi.</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171102fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 9 novembre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>​RENCONTRE\\ //Ma// Paluche entre les mains de son inventeur, Jean-Pierre Beauviala. En avril 2011, pendant le festival //​[[http://​www.cinemadureel.org/​|Cinéma du réel]]// au centre Pompidou, avec Alain Bergala. En Janvier 2015, lors d'une séance du séminaire //​[[https://​earlyvideo.hypotheses.org/​284| 
 +Vidéo des premiers temps]]//, consacrée au travail de François Pain.\\ ​ </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171109afb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +{{:​editeur_20171109bfb200p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +<note wiki>​[[http://​ouvrirlecinema.org/​pages/​plumes/​paluche/​paluche.html|Une page]] consacrée au travail avec la Paluche\\ Deux vidéos //en// Paluche : [[http://​ouvrirlecinema.org/​pages/​mon-coin/​ab/​filmo/​intimites.html|Intimités ]](1984) et [[http://​ouvrirlecinema.org/​pages/​mon-coin/​ab/​filmo/​if.html|L'​instant fatal ]](1985) 
 + 
 +Un des visages romains filmés avec la Paluche pour //​L'​instant fatal//\\ </​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171109cfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +=== 25 novembre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>//​Passage du cinéma, 4992// : Le TROISIÈME tirage arrive en librairies.\\ Ce matin, ouverture du premier carton et préparation des exemplaires pour un réassort à la librairie [[https://​www.millepages.fr/​spip.php?​page=la-librairie|MILLEPAGES]] de Vincennes (merci à Sarah pour son soutien depuis le début de l'​aventure !)</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171125419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Décembre 2017 ==== 
 + 
 +=== 27 décembre 2017 === 
 + 
 +<note wiki>//​Passage du cinéma, 4992// : Pourquoi ? Comment ?\\ Quatre ans après sa parution, il est toujours là, grâce à une (grosse) poignée de libraires…\\ Comment une autre économie est-elle possible, ici et maintenant ?​\\ Comment réussit-il à toucher des publics différents ?​\\ Vous pouvez envoyer vos avis [[deposez_vos_commentaires|ici]].\\ Un [[http://​www.jonathanrosenbaum.net/​2018/​02/​43966/​|regard américain]] sur le livre.</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20171227afb419p.jpg?​direct|}}\\  
 +{{:​editeur_20171227bfb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +===== 2018 ===== 
 + 
 +==== Janvier 2018 ==== 
 + 
 +=== 11 janvier 2018 === 
 + 
 +<note wiki>//​[[https://​vimeo.com/​250261258|il vento un fiore]]//\\ Hommage à JEAN-MARIE STRAUB\\ Pour les 85 ans de JMS, la Cinémathèque suisse (à Lausanne) a proposé d'​envoyer au cinéaste une carte postale vidéo.\\ Toutes les cartes postales sont [[https://​vimeo.com/​cinemathequesuisse|ici]].</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_20180108fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 +==== Février 2018 ==== 
 + 
 +=== 21 février 2018 === 
 + 
 +<note wiki>​[[https://​www.jonathanrosenbaum.net/​2018/​02/​43966/​|Jonathan Rosenbaum]] re-publie (déc. 2014) ses lignes sur //Passage du cinéma, 4992//, merci à lui !\\ Dans son texte, il pointe sur quelque chose qu'il est le seul à avoir remarqué pour l'​instant :​ ce livre-papier fait partie d'un projet multi media. Je suis en train actuellement de travailler cette question, cela tombe à pic !</​note>​ 
 + 
 +{{:​editeur_201802fb419p.jpg?​direct|}} 
 + 
 + 
 + 
 + 
 + 
 + 
 + 
 +  
 + 
 + 
 + 
 + 
 + 
 +à suivre… mise à jour en cours… 
 + 
 + 
 + 
 + 
  
-<note wiki>​PASSAGE DU CINÉMA, 4992 en bonne compagnie à la librairie [[https://​www.facebook.com/​petiteegypte/​|PETITE ÉGYPTE]] (merci à Alexis!)\\ ​ 
-Alexander Kluge, «Chronique des sentiments»,​ chez [[http://​www.pol-editeur.com/​index.php?​spec=livre&​ISBN=978-2-8180-1996-2|POL]]\\ ​ 
-Hanns Zischler, «Kafka va au cinéma», «Berlin n'est plus Berlin», [[http://​www.cahiersducinema.com/​Kafka-va-au-cinema.html|Cahiers du cinéma]], [[http://​www.editionsmacula.com/​livre/​109.html|Macula]]\\ ​ 
  
-{{:​editeur_20160409450w.jpg?​direct|}}</​note>​